Musicien ingénieur du son, Créateur son
RSS
image en tete

Les enjeux

lundi 2 janvier 2006, posté dans Blog

 » L’oeuvre de Beckett accapare Beckett. Elle est pour lui plus importante que les guerres, civiles et militaires, que toutes les révolutions, que les catastrophes cosmiques, humaines, politiques. Il ne signe pas de manifestes, il ne prend pas parti, ne défend personne, n’écrit aucun article politique, ne va pas à des manifestations, ne s’engage jamais, ne se mêle pas de nos débats. Il n’a rien demandé mais a tout accepté: prix, biographies, gloire, interviews pas avec n’importe qui, photos pas de n’importe quel photographe, etc. En un sens, il a raison: son oeuvre résume, symboliquement, la pourriture et le non-sens universels, toute moribonderie, tous les affres des milliards d’agonisants que nous sommes.  »
Samuel Beckett par Eugène Ionesco

 » Travailler à Aubervilliers, c’est exprimer concrètement cette solidarité avec des gens dont je me sens proche, même si je n’ai pas les mêmes problèmes qu’eux. (…) C’est bien là d’abord qu’il faut maintenir les outils de liberté et de résistance qui sont ceux du théâtre. (…) Un théâtre populaire aujourd’hui serait un théâtre qui joue véritablement un rôle dans la vie des gens. Un théâtre qui n’est pas respiré comme un parfum naturel de culture auquel on a droit par héritage.  »
 » L’enjeu n’est pas uniquement théâtral : il y va de la découverte de soi-même au miroir du théâtre et de la construction de soi.  »
Didier Bezace dans Le Monde 2.01.06